Inscription

Réseau juridique VIH – Le droit aux soins – L’hépatite C parmi les populations prioritaires au Canada

Vous pouvez consulter la publication « Le droit aux soins – L’hépatite C parmi les populations prioritaires au Canada », du Réseau juridique VIH, en cliquant sur ce lien. La publication propose une série de recommandations visant à réduire les obstacles aux soins de santé auxquels font face les populations prioritaires touchées de manière disproportionnées par le VHC au Canada. On parle notamment des populations suivantes : les personnes qui s’injectent ou consomment des drogues (UDI), les personnes ayant une expérience d’incarcération, les personnes autochtones, les hommes gais, bisexuels et autres hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (gbHARSAH) et les migrant-es originaires de pays où la prévalence du VHC est élevée. Ces populations prioritaires rencontrent en effet de plus grands obstacles dans l’accès aux soins du VHC en raison de la discrimination, de la stigmatisation et de la criminalisation.

Cette publication propose une approche fondée sur les droits humains qui est essentielle pour éliminer le VHC en tant que menace pour la santé publique et pour vaincre les obstacles sociaux, culturels, économiques et autres à la jouissance des droits, y compris le droit à la santé. Cette approche fournit également un mécanisme permettant de responsabiliser les gouvernements quant à leurs promesses en matière de droits humains. L’élimination du VHC ne sera possible que lorsque les populations prioritaires pourront en effet exercer leur droit à la santé et que les obstacles aux soins de santé auxquels elles font face seront abolis. Par exemple, l’élaboration de modèles de soins ou programmes adaptés aux réalités des différentes populations prioritaires ou intégrés dans les centres communautaires desservant directement celles-ci, peuvent justement aider à diminuer les obstacles rencontrés.

Le Réseau juridique VIH fait valoir les droits humains des personnes vivant avec le VIH ou le sida et d’autres populations affectées de manière disproportionnée par le VIH, les lois et politiques punitives et la criminalisation, au Canada et dans le monde.

Pour consulter la publication, cliquez sur ce lien.