Inscription

Toronto : une étude met en relief les pratiques d’injection à risque chez les utilisateurs de fentanyl

Une équipe de recherche (Kenny, K. S., & al., AIDS and Behavior, 2023) a analysé les données issues d’un sondage réalisé en janvier-février 2019 auprès de 249 utilisateurs de drogues par injection (UDI), à Toronto en Ontario, recrutés au sein d’organismes offrant des services de réduction des méfaits. Le sondage en question portait sur les pratiques d’injection à risque et les antécédents de surdose. Pour être admissibles, les participants devaient, entre autres, s’être injectés des drogues dans les trois mois précédant le sondage. D’après les résultats, les drogues les plus utilisées dans une période de 6 mois précédant le sondage étaient : le fentanyl (46,2 %), le crystal meth (13,7 %), l’héroïne (12,5 %) et la cocaïne (11,6 %). Toujours au courant de la même période, à savoir dans les six derniers mois, 117 sondés (47 %) ont rapporté s’être injecté du fentanyl quotidiennement, 49 (19,7 %) moins d’une fois par jour, et 68 (31,3 %) pas de fentanyl du tout (d’autres drogues). Les résultats ont aussi montré que les participants qui s’injectaient du fentanyl quotidiennement, en comparaison avec ceux qui ne s’injectaient pas de fentanyl (ou qui s’injectaient d’autres drogues), partageaient plus souvent leurs seringues (25 % vs. 4,9 %), leurs cups/cuillères (37,2 % vs. 11,3 %) et leurs filtres (30,2 % vs. 9,7 %). De même, les participants qui s’injectaient du fentanyl moins d’une fois par jour, partageaient plus souvent leurs cups/cuillères (37,2 % vs. 11,3 %) et leurs filtres (30,3 % vs. 9,7 %) que ceux qui ne s’en injectaient pas du tout. En conclusion, les chercheurs ont donc observé que les personnes qui avaient rapporté s’injecter du fentanyl quotidiennement ou moins que quotidiennement avaient tendance à s’adonner à plus de pratiques d’injection à risque que celles qui s’injectaient d’autres sortes de drogues.

Pour consulter l’article d’origine, cliquer sur ce lien.

Consulter aussi l’article de CATIE sur le même sujet.