Inscription

At-home HIV self-testing during COVID: implementing the GetaKit project in Ottawa

Contexte

En mars 2020, la COVID-19 a empêché l’accès à de nombreux établissements de santé offrant des tests de dépistage du VIH et il n’existe pas d’autotest du VIH autorisé au Canada.

Intervention

Une équipe d’infirmières de l’Université d’Ottawa et de Santé publique Ottawa et le personnel du Réseau ontarien de traitement du VIH (OHTN) ont obtenu l’approbation d’accès spécial de Santé Canada le 23 avril 2020 pour distribuer l’autotest VIH INSTI de bioLytical à Ottawa; nous avons reçu l’approbation du Comité d’éthique de la recherche (CER) le 15 mai 2020. À partir du 20 juillet 2020, les participants admissibles (≥18 ans, séronégatifs, ne prenant pas de PPrE, ne participant pas à un essai de vaccin contre le VIH, vivant à Ottawa, ne souffrant pas de troubles de la coagulation) pouvaient s’inscrire via www.GetaKit.ca pour commander une trousse d’autotest.

Résultats

Au cours des six premières semaines, 637 personnes ont rempli notre questionnaire d’admissibilité; 43,3 % (n = 276) étaient admissibles. Parmi les participants admissibles, 203 ont répondu à l’enquête de référence et 182 ont commandé un test. Ces 203 participants avaient en moyenne 31 ans, 72,3 % étaient blancs, 60,4 % étaient hommes-cis et 55 % s’identifiaient comme gays. Soixante et onze pour cent (n = 144) appartenaient à un groupe prioritaire pour le dépistage du VIH. Nous avons les résultats pour 70,9 % (n = 129/182) des participants qui ont commandé une trousse : aucun n’était positif, 104 étaient négatifs; 22 étaient invalides; 2 « préféraient ne pas le dire »; et un seul a indiqué qu’il n’était pas prêt à subir le test.

Conclusion

Nos résultats montrent que l’autodépistage du VIH est une stratégie adaptée à la pandémie pour aider à garantir l’accès aux services de santé sexuelle aux gens qui sont de bons candidats au dépistage du VIH. Il n’est pas surprenant que personne n’ait été testé positif pour le VIH jusqu’à présent, étant donné le taux de positivité de 0,08 % pour le test de dépistage du VIH à Ottawa. C’est ce qui nous incite à préconiser l’intensification du recours à l’autotest du VIH au Canada.

Auteur(s) : Patrick O’Byrne & al.