Date de publication

26 novembre 2019

Auteur(s)

UDEM Nouvelles

Description

Des chercheurs du Centre de recherche du Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CRCHUM) ont récemment publié une étude qui estime qu’entre 2011 et 2016 il y a eu une augmentation de 30% des personnes qui s’injectent des drogues. Cette étude fournit des données au niveau provincial et fédéral et tient également compte de l’offre de services de réduction de méfaits pour la prévention de l’hépatite C et le VIH.